Un village vivant


L’histoire du village, son état actuel et sa position géographique en font un élément symbolique du Site.
La réhabilitation n’a qu’un seul objectif, la création d’un « vrai » village.

Le projet communal a pour vocation l’installation d’une population active toute l année au cœur du village de Celles.
Ce projet se définit sur 2 axes :

Habiter le village avec sa famille toute l'année.

Avoir au moins un membre de la famille qui crée son emploi ou déplace son entreprise déjà existante sur le village.

image le_projet.png (1.3MB)

Les modalités juridiques ont été défini afin d'éviter la spéculation foncière sur le village et plus largement dans la vallée du Salagou :
1. Le Bail Réel Solidaire :
C'est un outil juridique novateur qui permet de dissocier la propriété du bâti, de celle du foncier. Il donne de réels droits de propriété aux futurs habitants tout en répondant aux objectifs de non spéculation de la commune. Le BRS permet des projets individuels de s'installer et participe à la sauvegarde d'une diversité architecturale.
2. La coopérative d'habitant :
C'est une manière innovante et participative de se projeter et d'habiter un lieu, la coopérative d'habitant réuni un collectif qui va réfléchir ensemble à un projet de vie et un projet architectural, elle diffuse des valeurs dans lesquelles la commune de Celles se reconnaît.
3. Le logement social :
Le logement social permet de répondre aux objectifs de mixité social de la commune, de plus il permet l'installation d'entrepreneur ne disposant pas de capital pour la rénovation d'un bâtiment. Il donne aussi la possibilité d'un renouvellement de population par rapport aux autres modalités d'installation.

Le souhait de la commune et d'être intégrée à une vallée vivante, résidentielle et productive.
Le projet de revitalisation de Celles favorise l’installation d’activités utiles et en synergie avec celles existantes déjà sur le territoire de la vallée et plus largement du département et même de la région. Cette démarche renforcera l'équilibre d'une économie territoriale fondée sur une forte diversité d’activités et un travail en réseaux correspondant à un projet de territoire.

Il en découle le cadre suivant :

Un habitat principal

Une activité économique non basée sur la fréquentation touristique (hébergement...)

Pas de possibilité d’ouvrir un établissement commercial (boutique, restaurant, café...)

Une activité respectueuse de l’environnement

Un seul bâtiment commercial

L’activité commerciale est limité à un seul bâtiment central au village, espace intermédiaire entre le coeur habitants et le coeur public du village. Ses modalités de gestion seront déterminées avec les futurs habitants.
image batcommercial.png (0.1MB)